ARRÊT DU TABAC

 

L’hypnose vous aide à vous libérer de vos croyances.

 

Fumeur ou non-fumeur, quelle différence ? Le fumeur a activé un ensemble de croyances qui le maintient dans sa dépendance.

 

Un jour alors que le futur fumeur passe un bon moment avec ses amis, on lui propose une cigarette, il associe alors bon moment, détente et cigarette.

 

Alors que le fumeur inhale la fumée, la nicotine agit sur le cerveau en augmentant la production de dopamine. Cette hormone procure une sensation de plaisir qui le calme et détend. Ensuite le manque de dopamine provoque une impression de stress qu’une nouvelle cigarette va diminuer. Le tabac stress et pourtant le fumeur imagine que la cigarette le calme…

 

Fumer vous rapproche des gens qui fument, mais vous éloigne de tous les autres. Actuellement vous êtes même souvent tout seul à sortir pour fumer votre cigarette. Où sont tous vos amis ?

 

Il est dit partout qu’il est très difficile d’arrêter de fumer. De grandes campagnes publicitaires vous vantent les méritent des patchs et autres substituts nicotiniques. Il semble réellement impossible de s’arrêter car le corps en a besoin. Pourtant, chaque jour, tous les fumeurs arrêtent de fumer sans le moindre trouble lorsqu’ils vont dormir ! Huit heures sans cigarette, alors que le jour il semble impossible de tenir une heure !

 

Tout n’est que mauvaises habitudes et fausses croyances.
Et si vous inversiez votre point de vu ?
Et si vous changiez vos mauvaises habitudes ?

 

L’hypnose vous offre cette possibilité d’inverser le processus. En éliminant le manque et le besoin de compensation, l’hypnose vous évite de prendre du poids en devenant non-fumeur.

 

Si vous voulez réellement arrêter de fumer, vous trouverez dans l’hypnose une aide efficace et naturelle !

 

 

 

 

Pratique proposée par

karine paumier
Karine Paumier

* ATTENTION !

L’hypnose ne remplace pas un traitement médical ou thérapeutique mais aide à en améliorer l’efficacité. Les traitements en cours ne peuvent et ne doivent être suspendus que sur recommandation expresse du corps médical, même si une amélioration conséquente est intervenue.

L’hypnose est très fortement contre-indiquée aux personnes atteintes de troubles bi-polaires, hallucinations, personnalités multiples, schizophrénie.

Fermer le menu