LES ENFANTS

L’hypnose est un allié précieux pour le bien-être des enfants, des plus petits aux ados et ils y sont particulièrement réceptifs. 

Les enfant vivent les séances de manière très ludique. En effet, pour eux c’est un jeu. Ils rentrent et sortent très vite de l’état d’hypnose. Les enfants sont très souvent dans leur monde imaginaire, donc y aller est facile pour eux.

De 3 à 6 ans. L’enfant devient accessible au langage verbal et entre de plain pied dans l’imaginaire. Le recours aux jeux et aux contes hypnotiques offre de nombreuses possibilités. Le travail hypnotique peut être plus formel.

Après 6 ans. C’est l’âge de raison…. et l’âge idéal. Les potentialités de l’hypnose sont maximales à cet âge-là car l’enfant est capable d’imaginer mais aussi d’élaborer. Il devient alors très actif dans les jeux proposés.
 

A l’adolescence. Les possibilités de l’hypnose sont nombreuses à la condition que l’ado soit curieux et participatif…

Les enfants sont d’excellents candidats à l’hypnose !

Les champs d'action

  • Énurésie – Encoprésie
  • Confiance en soi
  • Difficultés scolaires, troubles de l’apprentissage et du développement, difficulté à se concentrer, stress…
  • Troubles du comportement
  • Anxiété (généralisée, sociale, de séparation)
  • Phobies
  • Troubles obsessionnels compulsifs (TOC)
  • Troubles du sommeil
  • Gestion des événements de la vie (deuil, séparation, divorce des parents, déménagement …)
  • Troubles des conduites alimentaires (TCA)…

Pratique proposée par

karine paumier
Karine Paumier

* ATTENTION !

L’hypnose ne remplace pas un traitement médical ou thérapeutique mais aide à en améliorer l’efficacité. Les traitements en cours ne peuvent et ne doivent être suspendus que sur recommandation expresse du corps médical, même si une amélioration conséquente est intervenue.

L’hypnose est très fortement contre-indiquée aux personnes atteintes de troubles bi-polaires, hallucinations, personnalités multiples, schizophrénie.

Fermer le menu